Le conseil conjugal et la médiation familiale

Souvent assimilés voir confondus, les métiers du conseil conjugal et familial et de la médiation familiale interviennent en réalité dans des contextes proches mais pourtant bien différents.

Schématiquement, le conseil conjugal et familial a pour enjeu de travailler sur le lien conjugal : il s'adresse à des couples qui rencontrent des difficultés sur le plan affectif, relationnel ou sexuel et qui souhaitent bénéficier de l'appui d'un professionnel pour parvenir à les dépasser.

Les professionnels du conseil conjugal et familial peuvent également accompagner des personnes seules qui vivent mal leur situation ou qui ont du mal à bâtir une relation à deux.

La médiation familiale intervient une fois que le lien conjugale est rompu, donc le plus souvent suite à un divorce ou à une séparation, à l'initiative des ex-conjoints ou sur injonction du juge. Il a pour enjeu de permettre à des ex-conjoints de reconstituer une équipe parentale afin de trouver des solutions et des accords dans l'intérêt de leur(s) enfant(s) : mode de garde, organisation matérielle, pension alimentaire, partage des responsabilités éducatives...

La médiation familiale peut aussi concerner d'autres situations où les relations au sein de la famille - dans une fratrie, entre des parents et un jeune adulte... sont conflictuelles et la communication difficile, voire rompue.

Le soutien à la parentalité

Le soutien à la parentalité recouvre un large éventail  d’actions qui ont pour objet de proposer aux parents des ressources, des connaissances et des outils concrets et adaptés à leurs besoins afin de  leur permettre de remplir au mieux leur rôle en tant que premiers éducateurs de leurs enfants.

Le soutien à la parentalité se caractérise par :

  • des objectifs spécifiques: les actions s’adressent en priorité aux parents et visent explicitement à améliorer la qualité et la stabilité des relations parents-enfants
  • une participation volontaire de la part des parents
  • une démarche participative : il ne s’agit pas « d’avoir un projet à la place des parents » mais d’organiser des rencontres, de fournir des cadres (à la fois souples et structurants) permettant aux parents d’élaborer leurs points de repères éducatifs et de soutenir leurs initiatives
  • une approche sans visée thérapeutique où les intervenants professionnels ne sont pas dans une posture d’experts ni de « sachants » mais d’accueillants, de tiers neutre, de facilitateurs dans les échanges

L'éducation affective et relationnelle

L’éducation affective et relationnelle concerne principalement des actions à destination de la jeunesse qui poursuivent tout ou partie de ces objectifs :

  • les accompagner dans une réflexion en vue d’améliorer leur connaissance de soi et leur relation aux autres
  • leur permettre de développer leur intelligence émotionnelle
  • les aider à progresser vers l’autonomie et à augmenter leur confiance en soi
  • leur apprendre à faire des choix en conscience afin d’être en capacité de s’engager de manière responsable

Le développement personnel

Le développement personnel intègre toutes les propositions qui s’adressent à un large public et qui ont pour objectif l'amélioration de la connaissance de soi, de l’estime de soi, la valorisation des talents et potentiels et l'amélioration de la qualité de vie personnelle et relationnelle.

Pour découvrir les prochaines activités et les projets de la Maison des Familles

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×